Médiation Campements et Bidonvilles

La médiation auprès des publics roms

Les médiatrices interviennent auprès de familles d’origine Rom vivant en squat ou bidonville sur l’Agglomération Grenobloise, soit, en moyenne, 50 ménages (150 personnes dont 40 enfants).

Dans le cadre d’un travail en réseau avec les partenaires associatifs et institutionnels, et grâce à une démarche d’aller-vers, elles promeuvent l’accès aux droits et une meilleure intégration. 

Santé

La médiatrice sanitaire a pour mission de favoriser l’accès aux droits, aux soins et à la prévention santé des ménages. Elle identifie les besoins avec la personne et l’oriente vers les structures adaptées à sa situation. 

L’accompagnement physique vers les structures de soins fait également partie de ses missions. La médiation avec les acteurs de santé a pour but de favoriser la compréhension des conditions de vie du public et donc de permettre une meilleure prise en charge. 

Social

 La mission principale de la médiatrice sociale est d’aller-vers sur les terrains et accompagner les familles dans les dispositifs appropriés, les aider administrativement, leur permettre d’accéder à leurs droits… pour cela, elle est en lien et travaille en complémentarité avec les différents partenaires.

Un focus est mis sur le travail auprès des enfants : des questions de parentalité, à l’accès aux loisirs de droit commun, grâce à des actions collectives et individuelles.

Ainsi, par son intervention, la médiatrice favorise l’intégration des enfants et « l’ouverture » du campement vers l’extérieur.

Scolaire

L’accès et le maintien de la scolarité représentent un axe de travail important auprès du public accompagné. Le rôle de la médiatrice scolaire est de créer ou d’entretenir le lien parents / enfant / établissement scolaire, d’accompagner l’enfant dans son parcours scolaire et de coordonner les différentes interventions (école, soutien scolaire …).

Afin de lutter contre le décrochage, la médiatrice met tout en œuvre pour sensibiliser les parents sur l’importance de l’école et les impliquer dans la scolarisation de leur enfant. Elle peut également proposer des actions de sensibilisation (culture, condition de vie…) au sein de l’école.

Enfin, dans les moments charnières, la médiatrice accompagne l’enfant dans sa réflexion autour de son projet d’orientation.